Gaël Monfils, qui a appris le nom de son adversaire en conférence de presse, estime que Martin Klizan sera un adversaire très sérieux au deuxième tour. Il reste sur un mauvais souvenir et un douloureux 6-1 encaissé en finale de Rotterdam en 2016.