La Fédération française de tennis peine à trouver des offres interessantes pour les droits TV de Roland-Garros pour la période 2021-2023, et a jugé les propositions “insuffisantes”.

Le prix de réserve global n’étant pas atteint, une période de négociation est ouverte avec les acteurs en présence“, a déclaré la Fédération via un communiqué, alors qu’elle avait lancé en début de juin dernier un appel d’offres à partir de 2021. C’est en effet à cette date que la rénovation du stade de Roland-Garros sera terminée, avec un nouveau toit rétractable dès 2020, et l’éclairage refait à neuf l’année suivante. Pour l’heure et jusqu’à 2020, c’est France Télévisions et Eurosport qui se partagent les droits de retransmission de Roland-Garros, avec un contrat de 24 millions d’euros par an.