Les Français assurent durant cette première semaine. Après le 5/5 de la veille, c’est Jérémy Chardy qui a validé son ticket pour le troisième tour en dominant John Isner en 4 sets (6-4, 4-6, 6-3, 6-3).

Jérémy Chardy est le sixième français qualifié pour le 3e tour de Roland Garros. Et le 45e mondial a réalisé un petit exploit en dominant le géant américain John Isner en 4 sets (6-4, 4-6, 6-3, 6-3). Chardy peut désormais rêver d’accéder à la deuxième semaine, puisqu’il aura à affronter le Belge David Goffin 18e mondial, qui semble plus à sa portée que John Isner. C’est en se montrant fort dans les moments décisifs (notamment en breakant à la fin du 3e et 4e set) que Jérémy Chardy a pu faire la différence.

Chez les favoris, Novak Djokovic n’a pas tremblé face au Luxembourgeois Gilles Müller. Sous les yeux de Zlatan Ibrahimovic, qu’il a d’ailleurs salué à la fin du match, le Serbe n’a eu besoin que de trois sets (6-1, 6-4, 6-4) pour s’imposer. Rafael Nadal, neuf fois vainqueur du tournoi, a pour sa part facilement pris le dessus sur son compatriote Nicolas Almagro, 154e mondial, en trois sets 6-4, 6-3, 6-1, jeudi au deuxième tour de Roland-Garros. L’Espagnol, tête de série N.6, a fait subir le traitement habituel à Almagro, qui a désormais perdu 13 de leurs 14 confrontations et ne lui a toujours pas pris le moindre set dans un tournoi du Grand Chelem. Almagro avait déjà perdu trois fois contre Nadal à Roland-Garros, à chaque fois en quart de finale en 2008, 2010 et 2012. La terre battue est la surface préférée d’Almagro (12 titres), mais il reste très loin du maître Nadal. De son côté, Andy Murray a eu besoin de quatre sets pour se défaire du Portugais Joao Sousa (6-2, 4-6, 6-4, 6-1). Une succès qui lui fera affronter l’Australien Nick Kyrgios au 3e tour.

Enfin, chez les femmes, Serena Williams a été bousculé par Anna-Lena Friedsam, 105e joueuse mondiale. La numéro 1 mondiale a eu besoin de trois sets pour valider son ticket (5-7, 6-3, 6-3) et devra hausser son niveau de jeu avant la fin de la compétition.