Plusieurs joueurs de tennis ont montré une opposition forte à l’ATP sur la gestion de la crise sanitaire qui touche le Monde. A l’image du Français, Richard Gasquet qui a vivement critiqué la gestion de l’ATP.

“Personne n’est exemplaire. Personne n’a de leçon à donner. Bine sûr qu’il faut faire attention. J’essaie de faire attention le plus possible, et j’espère que c’est la même chose pour tout le monde. Ici, j’ai été testé tous les week-ends (UTS). Il faut essayer de vivre aussi. Il y a beaucoup de monde un peu partout aussi, notamment au restaurant… Je ne suis pas le gouvernement. C’est lui qui donne les directives. J’essaie juste à mon humble niveau, de faire ce que je eux. À l’ATP, ils sont catastrophiques, ils ne disent rien aux joueurs. Les conférences Zoom pour ne rien dire, je n’y assiste pas. De toute façon, ce sont les autorités qui décident. À New York, ça va être le gouverneur. Et le gouvernement en France pour Roland-Garros. Ni Bernard Giudicelli (président de la FFT), ni le président de l’USTA (Fédération de tennis des États-Unis) ne sont décisionnaires. Les fédérations, ce sont des marionnettes !”, a indiqué Richard Gasquet dans L’Equipe.