Battu en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy ce dimanche par le Russe Karen Khachanov, le Serbe Novak Djokovic est tout de même redevenu numéro un mondial. Il revient sur cette finale et sa semaine parisienne.

 

Vous avez semblé émoussé, sans doute en raison de votre demi-finale face à Roger Federer samedi. Avez-vous vous pu récupérer?

“Je n’ai pas pu malheureusement. Mais je ne veux pas en parler. Je veux parler de la façon incroyable dont il (Khachanov) a joué cette semaine et il mérite vraiment de gagner ce match. C’est un jeune joueur qui arrive mais il fait déjà parmi des meilleurs. Il a montré de la qualité et a montré pourquoi nous allons beaucoup le voir dans le futur.”

Qu’est-ce qui vous a le plus gêné sur ce match ?

“Il a été très bon du fond du court, avec ces revers et coups droits à plat. Il peut vraiment faire mal. C’est une grosse arme. Et le service… Je veux dire, il sert vraiment très fort et juste. En fait, son jeu en général a été vraiment vraiment bon cette semaine. Malheureusement pour moi, je n’ai pas eu ce petit extra dont j’avais besoin, ce que j’ai eu le reste de la semaine. C’est ce qui m’a manqué”.

Quel regard portez-vous sur votre semaine, avec votre place de N.1 mondial, votre victoire face à Federer…?

“Je suis satisfait bien sûr, je serai officiellement N.1 demain (lundi). Que puis-je demander de plus? J’ai gagné plus de 20 matches d’affilée et ces cinq derniers mois ont été incroyables. Je vais me présenter au Masters (dans une semaine,) avec beaucoup de confiance, en me sentant bien dans mon jeu. Physiquement, je serai bien dans une semaine pour débuter à Londres.”

Propos recueillis en conférence de presse