Concentré sur un court de tennis, Novak Djokovic conserve néanmoins les yeux ouverts sur le monde qui l’entoure. Peu après sa victoire en finale du Masters 1000 de Rome, le numéro 2 mondial a fait don de ses gains aux sinistrés des inondations en Serbie.

Après sa victoire au Foro Italico devant l’Espagnol Rafael Nadal (4-6, 6-3, 6-3), Novak Djokobic, vainqueur pour la troisième fois sur la terre battue romaine après 2008 et 2011, a annoncé qu’il ferait don de ses 549.000 euros remportés en Italie aux sinistrés des inondations en Serbie.

Le bilan des victimes s’établit à au moins 45 morts. L’une des villes serbes les plus touchées par les inondations est Obrenovac, où les eaux ont atteint jusqu’à deux mètres de hauteur. Plus d’un tiers des habitants ont été évacués. Djokovic a qualifié les inondations de catastrophe biblique, et a demandé à la communauté internationale d’aider son pays. La Bosnie, également traversée par la rivière Sava, est aussi touchée. La quasi-totalité des 26 000 habitants de Samac, qui est sous les eaux, ont été évacués.