Candidate à l’organisation de la Coupe Davis nouvelle formule, Lille n’a pas été retenue. C’est Madrid qui a été choisie. La capitale espagnole accueillera les deux premières éditions de la Coupe Davis nouvelle formule, en 2019 et en 2020.

Lors de l’assemblée générale de la Fédération internationale (ITF) à Orlando, jeudi dernier, le principe d’une compétition à 18 équipes ramassée sur une semaine, fin novembre, avait été entériné par les délégués des pays membres avec 71,43 % des suffrages. Un projet porté par la société Kosmos du Catalan Gerard Piqué. Initialement opposée à la réforme, la Fédération espagnole de tennis (RFET) aurait finalement voté en faveur du projet, à la condition d’obtenir l’organisation des deux premières éditions à Madrid. Tout semble donc indiquer qu’elle a obtenu gain de cause.

Candidate pour accueillir la compétition au Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq, Lille ne pourra se rattraper en 2021. Cette édition est promise aux États-Unis, dans le stade californien d’Indian Wells, propriété du milliardaire américain Larry Ellison, fondateur d’Oracle et partenaire de Gerard Piqué…