Bernard Giudicelli, le président de la FFT, a admis que Roland-Garros pourrait se dérouler à huis-clos à la porte d’Auteuil, fin septembre.

Dans un entretien au JDD, Bernard Giudicelli ouvre la porte à un huis-clos. “On n’écarte aucune option. Ce serait se perdre en conjectures d’en privilégier une tant le manque de visibilité est réel. L’organiser à huis clos permettrait de faire tourner une partie du modèle économique, les droits télés et le partenariat. Ce n’est pas à négliger”, a indiqué le patron du tennis français.

Pour rappel, Roland-Garros a été reporté au 20 septembre en raison de la crise sanitaire qui touche le monde depuis deux mois. Et ce Grand Chelem pourrait éventuellement être à nouveau décalé d’une semaine pour débuter le 27 septembre.