La Fédération française de tennis (FFT) suspend à titre conservatoire Kristina Mladenovic, Caroline Garcia et Benoit Paire en raison de leur comportement pendant les jeux Olympiques de Rio.

Kristina Mladenovic, Caroline Garcia et Benoit Paire peuvent continuer d’arpenter les circuits. En revanche, la FFT leur retire toute aide fédérale. Ils ne sont également suspendus des sélections en équipe de France à titre conservatoire, en attendant une décision définitive le 24 septembre. Selon la FFT, ces joueurs ont bafoué l’institution fédérale et abîmé l’image du tennis. Le Comité de direction de la FFT, réuni samedi, a précisé que l’attitude inadmissible de ces joueurs mérite une réponse appropriée et que celle-ci doit être, pour chacun d’entre eux, établie avec discernement.

La décision que prendra la FFT fin septembre sera très attendue. Car si la suspension de Kristina Mladenovic et Caroline Garcia est étendue, l’équipe de France sera privée de deux de ses cadres et de sa paire de double pour la finale de Fed Cup, face à la République Tchèque, les 12 et 13 novembre à Strasbourg. Kristina Mladenovic avait incriminé la fédération après son élimination en double dames à Rio, associée à Caroline Garcia. Dans un tweet, elle avait reproché à la FFT de ne pas les avoir prévenues qu’elles n’avaient pas le droit de jouer dans des tenues de couleurs différentes, ce qui l’avait obligée à prêter une des siennes à sa partenaire.

Le cas Benoit Paire semble beaucoup plus lourd. Le 32e joueur mondial avait été exclu de l’équipe de France le 10 août, par le DTN Arnaud Di Pasquale, qui lui avait demandé de faire ses valises. Le DTN lui avait reproché d’avoir bafoué les règles, notamment en ne résidant pas au Village olympique avec le reste du groupe. Avant même de rejoindre le Brésil, il avait déclaré que les JO ne constituaient pas un objectif prioritaire. Ce qu’il avait confirmé après son élimination à Rio : Maintenant, je sais comment se passent les jeux Olympiques. Je suis content de les quitter.