A quelques semaines de la fin de la saison de tennis chez les filles, Simona Halep est assurée de finir à la première place du classement mondial. Une véritable satisfaction pour la joueuse roumaine.

 

Privé du Masters 1000 de Shanghaï après une hernie discale, elle ne peut plus être rejoint par la Danoise Caroline Wozniacki, qui n’est plus en capacité de revenir à hauteur. Pour la deuxième année consécutive, la Roumaine sera la reine du tennis mondiale féminin, ce qui la rend très heureuse. “J’ai vécu la meilleure saison de ma vie. Je me sens bien. Je suis très heureuse de finir première pour la deuxième 
fois. Ça a été une année incroyable, la meilleure de ma vie en terme de tennis. Finir l’année en tant que N.1 mondiale, c’est spécial et ça restera dans mon coeur. J’étais très concentrée sur ce que je devais faire sur les courts, j’ai travaillé dur tous les jours. J’étais très motivée toute l’année. Je n’ai jamais abandonné et j’ai essayé tous les jours de devenir meilleure”. A expliqué Halep depuis Moscou, où elle dispute la Kremlin Cup.

 

Moscou pour se tester et retrouver des sensations

 

Gênée par une hernie discale, elle est venue en Russie pour se tester et n’est pas assurée de prendre part à la compétition. “Je suis venue à Moscou pour me tester et être certaine que je suis capable de jouer, car mon dos ne va pas très fort en ce moment. Je vais attendre de voir comment je me sentirai demain matin (mardi) au réveil, car j’ai effectué une grosse séance d’entraînement aujourd’hui”. Pour rappel, Simona Halep a remporté Roland-Garros ainsi que le Masters 1000 de Montréal et le tournoi de Shenzhen. Agé de 27 ans, elle a échoué en finale à l’Open d’Australie et lors des Masters 1000 de Cincinnati et Rome. Pour le moment, elle totalise 7421 points, devant Wozniacki avec 6461 points et Angélique Kerber et ses 5400 unités.