Lors de sa victoire à l’arraché la semaine dernière en quart de finale de l’Open d’Australie, Roger Federer a déversé toute sa frustration en lâchant quelques noms d’oiseaux. Une attitude qui lui coûte très cher : 3 000$ d’amende.

Diminué par une douleur à l’aine, le sextuple vainqueur de l’Open d’Australie a réussi tant bien que mal à se débarrasser de l’Américain Tennys Sandgren (6-3, 2-6, 2-6, 7-6 [8], 6-3), pour rejoindre les demi-finales du premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Mais dans la bataille, le Suisse a écopé d’une amende plutôt salée de 3 000$ (2 700 €), pour des injures proférées en en suisse allemand, sous le coup de la douleur. Si certains joueurs, comme le bad boy Nick Kyrgios sont assez coutumiers du fait, Roger Federer n’a que rarement été sanctionné dans sa longue carrière.