Ce week-end se sont déroulés les quarts de finale de la Coupe Davis. L’Equipe de France a validé son ticket pour le dernier carré où elle retrouvera l’Espagne en septembre prochain.

 

Pour avoir le droit d’accéder au dernier carré, les Bleus se sont difficilement débarrassés de l’Italie 3 points à 1. Sur la terre battue de Gênes, les tricolores ont réussi à sortir de bons matchs et décrocher une belle qualification. Le grand artisan de cette qualification se nomme Lucas Pouille. En l’absence des Tsonga, Monfils ou encore Richard Gasquet, le Nordiste a ramené deux points aux hommes de Yannick Noah. Vendredi, il a commencé par un succès difficile et en 5 manches contre Andreas Seppi. Dans les deux premières manches, Pouille s’est baladé mais il a ensuite eu un passage à vide perdant les deux suivantes. Finalement, sa force de caractère a fait la différence avec un succès.

Après la défaite de Chardy contre Fognini, les deux équipes étaient à égalité et c’est la paire de double Mahut – Herbert qui a offert le deuxième point. Dans le troisième, c’est Lucas Pouille 11e mondial qui a sorti le match face à Fabio Fognini en s’imposant en 4 sets.

 

Nadal ne fera pas de cadeaux aux Bleus

 

Au tour suivant, la France aura affaire à une équipe encore plus redoutable, à savoir l’Espagne. Emmenée par Rafael Nadal, la Roja a empoché son ticket au terme d’un magnifique combat de 4 h 53 entre David Ferrer et Philip Kohlschreiber qui s’est soldé sur une victoire de l’Espagnol. Dans les arènes de Valence, le duel entre les deux nations a été épique puisque les Allemands ont très vite mené 1 point à 0 grâce à leur prodige, Alexander Zverev. Ce dernier est venue facilement à bout de David Ferrer. C’est ensuite, le roi de la terre battue et de Roland Garros, Rafael Nadal qui a remis sa sélection sur la bonne voie. Le Majorquin a signé son retour de la plus belle des manières en atomisant Kohlschreiber en trois sets secs. Le samedi, tout s’est joué en 5 manches avec une victoire de la paire de double Struff – Puet contre les Lopez (Marc et Feliciano) dans une ambiance digne de la Coupe Davis.

A un point de l’élimination, les Espagnols ont pu compter sur leur leader Nadal pour égaliser à 2 partout. Le Taureau de Manacor a étrillé Alexander Zverev, lui montrant qu’il n’était pas au niveau pour rivaliser avec l’homme aux 10 Roland Garros. C’est ensuite Ferrer qui a qualifié son pays pour les demi-finales. C’est donc l’Espagne qui se présentera en septembre prochain contre l’Equipe de France en demi-finale. Même si la rencontre se déroulera en France, on ne connaît pas encore le lieu de ce rendez-vous, ce qui est sure, c’est que sauf blessure, Nadal défendra les couleurs de son pays, lui qui a expliqué qu’il voulait remporter la Coupe cette année. Pour passer, les joueurs de Noah devront être exceptionnel et compter sur un public en ébullition.

 

Croatie – Etats-Unis dans le reste du tableau

 

L’autre demi-finale mettra aux prises la Croatie de Marin Cilic, numéro trois mondial aux Etats-Unis de John Isner aujourd’hui dans le Top 10. Les Croates sont venus à bout du Kazakhstan 3 points à 1 alors les USA ont tranquillement battu la Belgique, privé de Goffin et Darcis 4 points à 0. Match qui devrait se disputer en Croatie.

G. Zerbone