Bernard Giudicelli, président de la FFT, a évoqué dans les colonnes du Figaro le report de Roland-Garros au mois de septembre. Le patron du tennis français donne même son avis sur l’US Open.

“Je pense qu’on a pris la bonne décision. Il était inenvisageable que Roland-Garros ne se joue pas. Depuis avec Guy Forget (le directeur du tournoi), nous avons noué des contacts avec l’ATP, la WTA et avec l’ITF, puisque je tenais à ce que l’épreuve junior se joue, et elle se jouera. On reste encore dans l’incertitude, mais notre navire est solide, nos équipes et l’équipage, aussi“, a indiqué le boss de la FFT dans Le Figaro.

Avant de donner son avis sur la situation de l’US Open. Le président de la FFT ne veut pas d’une année sans US Open : “Je ne peux pas envisager une année sans US Open. J’étais encore au téléphone avec mon homologue américain, Pat Galbraith, jeudi soir et ce n’est pas souhaitable et envisageable. L’argent que nous gagnons dans les Grands Chelems retourne aux clubs…”.