Sorti de l’Open d’Australie il y a un peu plus de 24 heures, Nick Kyrgios est passer devant la presse, afin de parler de sa dĂ©faite contre Rafael Nadal, mais aussi et surtout Ă©voquer le dĂ©cès de Kobe Bryant.

L’Australien Ă©tait très touchĂ© par cette disparition, lui qui adore le basket, la NBA et a grandi avec Kobe Bryant. EntrĂ© sur le court avec un maillot des Lakers et le cĂ©lèbre numĂ©ro 24 de KOBE, il a ensuite parlĂ© de son idole.

Vous portez un maillot des Lakers. Que reprĂ©sente pour vous Kobe Bryant, mort dimanche dans un accident d’hĂ©licoptère, l’aviez-vous rencontrĂ© ?

“Non, je ne l’ai jamais rencontrĂ©. Mais le basket, c’est quasiment ma vie. J’en regarde tous les jours. Je suis le basket depuis très longtemps, ce sont mĂŞme mes premiers souvenirs de sport. Alors quand j’ai appris la nouvelle ce matin au rĂ©veil, j’Ă©tais très touchĂ©. Ca m’a plombĂ© toute la journĂ©e. J’ai regardĂ© du basket Ă  la tĂ©lĂ©vision. Ouais c’est dur, c’est une terrible nouvelle. Je pense qu’on n’en fera plus des comme lui. Il Ă©tait diffĂ©rent dans sa façon de s’entraĂ®ner, de faire les choses, de jouer. Je suis vraiment triste parce que ma vie, c’est le basket…”

Etiez-vous affecté émotionnellement pendant le match ?

“Si ça m’a affectĂ© d’une façon, c’est en me motivant. Si vous regardez ce qu’il dĂ©fendait, ce qu’il voulait qu’on retienne de lui… ça n’a pu que m’aider ce soir. Quand j’Ă©tais menĂ© d’un break dans le 4e set, j’y ai pensĂ©. Et je me suis battu pour revenir Ă  Ă©galitĂ©. Rafa a Ă©tĂ© vraiment très bon ce soir. Il a trop bien jouĂ©. J’ai eu mes chances. J’Ă©tais Ă  deux points de remporter le 3e set et le 4e… Ca arrive. En tout cas, si sa disparition a eu un quelconque effet sur moi pendant le match, elle m’a aidĂ©.”

Que pensez-vous de votre niveau actuel par rapport Ă  celui que vous pratiquiez en 2015 quand vous aviez atteint les quarts de finale Ă  Melbourne ?

“Je pense que je joue mieux maintenant qu’Ă  l’Ă©poque. Si vous comparez mon tableau de 2015 aux adversaires que j’ai eus cette annĂ©e, c’est certainement plus fort cette annĂ©e. Ce soir, j’ai Ă©tĂ© Ă  deux points de gagner (la manche dans les 3e et 4e sets, NDLR). Mais ça peut tourner comme ça parfois…”

Propos recueillis en conférence de presse