Ce lundi matin, le Français n’a pas fait le poids face à Dominic Thiem, 5ème mondial, qui n’a eu aucun mal à le battre. De leurs côtés, Wawrinka, Muguruza ou encore Simona Halep sont parvenus à se hisser en quarts.

L’Autrichien Dominic Thiem n’a fait qu’une bouchée du Français Gaël Monfils, 10ème mondial, en le battant 6-2, 6-4, 6-4. C’est la première fois que le numéro 5 mondial atteint ce stade de la compétition. “J’ai joué mon meilleur tennis depuis le début du tournoi, a confié Thiem. Je me sentais très bien. Le score paraît plus facile que le match l’était vraiment. Je suis très content d’atteindre les quarts de finale pour la première fois ici“. Il affrontera en quarts de finale soit l’Allemand Alexander Zverev, 7ème mondial, soit le Russe Andrey Rublev, 16ème.

Stan Wawrinka trop fort pour Daniil Medvedev. Le 4ème mondial, finaliste du dernier US Open, n’a pas réussi à battre le Suisse, et s’est incliné 6-2, 2-6, 4-6, 7-6 (7/2), 6-2. “Encore un match fantastique, le niveau était très élevé“, a déclaré le vainqueur du jour Stan Wawrinka. “C’est incroyable de pouvoir encore jouer à ce niveau. Je suis vraiment heureux de ce que je fais sur le court“.

De son côté, l’Espagnole Garbine Muguruza, 32ème mondiale, jouera elle aussi les quarts après avoir battu ce lundi la Néerlandaise Kiki Bertens (10ème mondiale) 6-3, 6-3. “Le premier jour, je n’étais pas très à l’aise. Mais je m’améliore à chaque tour” a déclaré Muguruza, ex-numéro 1 qui n’a plus atteint ce niveau du tournoi depuis 2017. Elle affrontera au prochain tour l’Allemande Angelique Kerber ou la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, 30ème.

Simona Halep, numéro 3 mondiale, a parfaitement passé les huitièmes de finale en éliminant la Belge Elise Mertens, 17ème mondiale, 6-4, 6-4. Elle redeviendra, grâce à cette victoire, numéro 2 au classement WTA, après l’Open d’Australie. “Il a fallu que je me calme (en fin de match) parce que quand je deviens nerveuse, je perds un peu la tête…”, a-t-elle commenté.

 Enfin, l’Estonienne Anett Kontaveit a elle écarté la Polonaise Iga Swiatek (56ème mondiale) plus difficilement 6-7 (4/7), 7-5, 7-5. À 24 ans la joueuse jouera le premier quart de finale de Grand Chelem de sa carrière. “Quelle bagarre! Je suis heureuse de m’en être sortie. J’en tremble encore“.