Le Français Emmanuel Lebesson est devenu champion d’Europe de tennis de table en battant son compatriote Simon Gauzy 4 à 1 (14-12, 9-11, 11-7, 11-3, 11-6), dimanche en finale à Budapest.

Quarante ans après Jacques Secrétin, un Français est à nouveau champion d’Europe. Ironie du sort, c’était une certitude avant même le coup d’envoi de la finale, puisque celle-ci était 100% française ! Agé de 28 ans, Emmanuel Lebesson n’était pas favori en finale face à Simon Gauzy, le grand espoir du ping français, qui fêtera ses 22 ans mardi. Il n’était au début du tournoi que 38e mondial, son adversaire 19e. Mais il a pilonné son rival avec son grand coup droit de gaucher. Gauzy a été mis presque constamment sur le reculoir.

Depuis 1998, la France n’était plus montée sur le podium continental en individuel. Toutefois, la médaille de bronze par équipes aux Championnats d’Europe 2015 avait suscité de grands espoirs. Espoirs aujourd’hui convertis en un titre !

La confiance du nouveau champion d’Europe est montée en flèche après ses deux belles victoires en huitièmes de finale sur l’Autrichien Stefan Fegerl, puis surtout en quarts sur l’une des références au niveau continental, le Portugais Marcos Freitas. En demi-finale, le sociétaire du club d’Angers n’a laissé aucune chance au jeune Polonais Jakub Dyjas, battu en quatre manches. Puis dans le match le plus important de sa carrière, il a sorti le ping de sa vie, de l’aveu même de Gauzy.

Prochain rendez-vous majeur en 2017, aux Championnats du monde à Dusseldorf. Les adversaires sont prévenus : le tennis de table français est de retour en force !