L’Australienne Tyler Wright a été sacrée championne du monde avant même la fin du circuit mondial de surf professionnel féminin, à Hossegor.

Sur la plage des Culs-Nus à Hossegor, qui a accueilli les étapes féminine, le Roxy Pro France, Tyler Wright n’a pas pu retenir ses larmes après avoir décroché pour la première fois de sa carrière le titre de championne du monde, malgré sa défaite en finale de l’étape. L’Australienne de 22 ans a été battue en finale par l’Hawaïenne Carissa Moore, N.3 mondiale, mais elle bénéficie d’une avance de points confortable au classement mondial qui lui permet déjà d’être sacrée alors qu’il reste une 8e et ultime étape, à Hawaï (23 novembre-5 décembre).

J’ai mis plein de choses dans cette victoire, de nombreuses heures, de nombreux moments explique Wright. Les raisons pour lesquelles je gagne le titre cette année sont nombreuses et je n’en avais jamais parlé ouvertement. Mais l’année passée a été vraiment compliquée. Cette année aussi. J’ai perdu un oncle et c’est ici qu’il m’a vue surfer pour la dernière fois. Je lui ai promis que je gagnerais un titre et je l’ai fait. Il s’est passé tant de choses cette année. Émotionnellement, c’est l’année la plus difficile de ma carrière avec ce qui est arrivé à Owen (son frère, membre de l’élite, a eu un grave accident cet hiver en surfant à Hawaï, ndlr).
Classement général (après 7 des 8 étapes)

1. Tyler Wright (AUS) 67,700 pts – Championne du monde
2. Courtney Conlogue (USA) 59,400
3. Carissa Moore (HAW) 54,400
4. Tatiana Weston-Webb (HAW) 48,400
5. Johanne Defay (FRA) 43,650