Le Brésilien Gabriel Medina a remporté ce mardi après-midi le titre mondial en surf sur le circuit pro.

 

Favori de la compétition, ce dernier a dompté la célèbre vague de Pipeline, sur l’Île d’Oahu située à Hawaï. Déjà sacré champion du monde en 2014, il a coiffé les autres concurrents sur le fil et s’est offert sa première victoire en carrière sur le célèbre Etat américain. Agé de 24 ans, le Brésilien était très honoré au moment d’évoquer ce nouveau titre mondial.“J’ai du mal à réaliser ! Cette année a été longue et intense. Je suis tellement heureux et reconnaissant… C’est le boulot le plus génial qu’on puisse faire dans le monde entier. Aujourd’hui est un jour si spécial pour moi et je suis vraiment content de remporter ce trophée à nouveau”, s’est réjoui Medina.

Après un début de saison compliqué, il aura su relever la tête et revenir au contact des leaders durant la saison. Au classement de cette dernière étape d’Hawaï, il termine devant l’Australien Julian Wilson qui devient, lui vice champion du monde. Le natif de Sao Paulo succès au palmarès au surfeur, natif d’Hawaï, John John Florence.