Alors que Terri Murray affirmait depuis 2017 que sa fille avait pour père McGregor, le test ADN de paternité qu’a réalisé le boxeur prouve le contraire.

Cette histoire cogite depuis 2017. La jeune femme Terri Murray, 26 ans, assure que McGregor et elle se sont rencontrés à Liverpool et qu’après avoir eu des relations sexuelles, elle serait tombée enceinte. Mais McGregor nie depuis être le père de la petite fille, qui aura deux ans en janvier. Il a accepté de passer un test ADN de paternité pour prouver les faits. Les résultats, parus ce vendredi vont en son sens, et affirme le fait qu’il n’y a aucun lien entre McGregor et l’enfant.