La fondeuse norvégienne Marit Björgen a battu son propre record en remportant une 15e médaille olympique, dimanche aux JO de Pyeongchang, avec l’or sur le 30 km. Elle est plus que jamais l’athlète la plus médaillée de l’histoire des Jeux d’hiver. La Norvège termine en tête du tableau des médailles.

Björgen s’est imposée devant la Finlandaise Krista Parmakoski et la Suédoise Stina Nilsson.

A 37 ans, Marit Björgen achève sur un dernier titre la moisson d’or de la Norvège à Pyeongchang, meilleure nation avec 14 breloques en or et 39 médailles au total, devant l’Allemagne (14 médailles d’or, 31 médailles au total).

Avec cette 8e médaille d’or en carrière, Marit Björgen égale le record de ses compatriotes, le biathlète Ole Einar Björndalen et le fondeur Björn Daehlie. Avec 15 médailles au total, elle consolide sa première place au palmarès. Jeux d’hiver et d’été confondus, le nageur américain Michael Phelps conserve la palme avec 28 médailles au total, dont 23 en or.