Passé tout près du petit globe de la descente, l’Italien Dominik Paris a conquis jeudi celui du Super-G en remportant la dernière course de la saison, lors des finales de la Coupe du monde de ski alpin disputées à Soldeu (Andorre).

Cet petit globe de cristal est amplement mérité. L’Iatlien a remporté les victoires les plus prestigieuses de la saison à Kitzbühel et Bormio. Il parachève son succès en terre andorrane, au lendemain de sa victoire en descente. A 29 ans, il a mis d’accord tous ceux qui pouvaient encore lui contester ce petit globe du Super-G : l’Autrichien Vincent Kriechmayer se classe 3e et le Norvégien Kjetil Jansrud 4e.

La course fut compliqué pour les Français : sortie de piste pour Adrien Théaux et Johan Clarey, 15e place pour Alexis Pinturault et 17e place pour Brice Roger.