Championne du monde de géant, Tessa Worley, gravement blessée au genou droit le 17 décembre 2013, retrouve la compétition. Troisième temps de la première manche du slalom géant d’ouverture de la Coupe du monde à Solden, la Française termine à une encourageante 7e place.

Meilleur temps de la première manche, l’Américaine Mikaela Shiffrin, reine du slalom, et l’Autrichienne Anna Fenninger, deuxième temps du premier tracé, ont remporté ex aequo l’épreuve d’ouverture de la Coupe du monde de ski alpin, samedi à Solden (Autriche). Avec un temps total de 2:39.85, Shiffrin et Fenninger, qui a dominé la seconde manche, ont devancé l’Autrichienne Eva Maria Brem (2:40.12).

Shiffrin, qui a déjà tout gagné en slalom à 19 ans, a conquis son premier succès de Coupe du monde en géant, une discipline dans laquelle elle avait affiché ses ambitions la saison dernière avec deux podiums. Détentrice du gros Globe de cristal et double médaillée aux JO de Sotchi, Fenninger a permis à la Wunderteam de renouer avec la victoire sur le glacier du Rettenbach, six ans après le succès de Kathrin Zettel, quatrième cette fois à 2/100e du podium.

La Française Tessa Worley, après avoir réalisé une très bonne première manche (3e temps), a reculé dans la hiérarchie. Mais elle termine sur une encourageante 7e place (2:41:42), dix mois après avoir été gravement blessée au genou droit.
Une piste particulière

Solden n’est pas avare de victoires partagées. En 2002, la station tyrolienne avait donné lieu à une première, qui reste inégalée, avec trois skieuses sur la plus haute marche du podium : la Slovène Tina Maze, la Norvégienne Andrine Flemmen et l’Autrichienne Nicole Hosp.