Lindsey Vonn devrait avoir le moral au beau fixe, mais dans une interview au Tages-Anzeiger, elle a confié qu’elle était toujours sous antidépresseurs. Je crois que cela va rester ainsi, explique-t-elle. J’espère que je pourrai vivre sans antidépresseurs après ma carrière. Mais pour le moment, ce ne serait pas la meilleure idée d’arrêter d’en prendre. La skieuse américaine avait rendu sa dépression publique en 2012.

Vonn, 31 ans, prend des médicaments contre la dépression de manière quotidienne. Mais elle assure que sa carrière de skieuse pro n’est pas à la base de sa maladie. Au contraire, skier est la seule chose qui me rend heureuse!