Championne Olympique à Pyongchang en février dernier, Perrine Laffont a remporté ce vendredi la première étape de la Coupe du monde de ski freestyle à Ruka. Elle souhaite poursuivre sa progression comme elle l’a expliqué en conférence de presse.

 

Quel est votre état d’esprit après ce premier succès ?

“Je suis tellement heureuse, et soulagée aussi. C’était la première épreuve de Coupe du monde, il y a forcément beaucoup d’attentes, de questionnements. Je me demandais si l’entraînement allait payer, si j’allais garder ma place de leader. C’était loin d’être gagné, j’ai eu beaucoup de doutes”.

Vous avez tenté un nouveau saut pour la première fois…

“Oui, le D-Spin, je ne l’avais jamais tenté en Coupe du monde, je ne savais pas si ça allait me rapporter des points, comment les juges allaient apprécier. Mais là, ça répond à toutes mes interrogations. Poser un nouveau run et gagner directement dessus, c’est super pour moi”.

Votre accident à l’entraînement en octobre n’a laissé aucune trace, physique ou mentale ?

“Avec ma coach mentale nous avons beaucoup travaillé là dessus, elle m’a aidé à gérer tout ça. Aujourd’hui (vendredi) je suis montée en puissance au fur et à mesure des runs. Il avait neigé dans la nuit et c’était de grosses bosses. C’est un type de neige que j’aime bien, qui correspond bien à mon ski”.