Le capitaine du XV de France Jefferson Poirot s’est exprimé ce samedi après la victoire de son équipe face à l’Écosse en match de préparation à la Coupe du monde. Et ce qui lui a vraiment plu, c’est “l’engagement des uns envers les autres”.

 “100% de victoires comme capitaine de la France? Je vais arrêter ma carrière internationale !” rigole Poirot, qui a joué son premier match avec le brassard de capitaine de l’équipe de France. Il a ensuite ajouté : “ce qui m’a vraiment plu, c’est l’engagement des uns envers les autres. Tous les choix qu’on a faits ont été suivis. Pour moi c’est très facilitant quand tous les mecs s’engagent de cette manière“. Mais comme jamais rien n’est parfait, Jefferson Poirot revient sur ce qu’il y a améliorer pour pouvoir s’imposer lors de la Coupe du monde de rugby, fin septembre prochain. “On a eu quelques petites scories, par moments on s’est retrouvé en difficulté (en défense), on a compensé pas mal par l’état d’esprit. L’objectif était d’avoir une base et d’être un peu meilleurs chaque fois“.

Nouvel objectif : Edimbourg

Samedi prochain, le XV de France de déplacera à Édimbourg, une rencontre qui s’annonce plus difficile, selon le capitaine. “Ce sera un autre match, avec d’autres joueurs, un combat plus dur. Mais on ne va pas faire la fine bouche, on sait qu’on a besoin de confiance et de victoires. Et d’humilité: trop souvent par le passé on a alterné le bon et le mauvais, il faut être meilleurs à chaque sortie. C’est un bon match de préparation mais la Coupe du monde n’a pas commencé, on a zéro point et on aura besoin de plus de points au Japon.”