20 ans, 15 sélections, et pourtant déjà joueur phare du XV de France. Romain Ntamack a clairement fait sa place parmi les joueurs incontournables de l’équipe, notamment grâce à ses performances lors des premiers match du tournoi des Six Nations. Et il en a bien conscience.

J’ai 20 ans mais je commence à avoir un peu d’expérience en Bleu: j’ai quinze sélections et je sais que je dois me conduire un peu en patron, parce que le poste le veut et que les joueurs attendent de la charnière, que ce soit Antoine Dupont ou moi, de prendre des décisions et d’être des patrons. On n’a pas vraiment le choix, le poste nous oblige à avoir cette mentalité-là. Les autres s’en fichent qu’on ait 20-23 ans, ils nous demandent juste de jouer comme on sait faire, de les guider pour faire de beaux matches” a déclaré celui qui a été élu homme du match face au pays de Galles.

Ce dimanche le XV de France affrontera l’Écosse. Une équipe que connait bien Romain Ntamack, puisque c’est face à elle qu’il a honoré sa première titularisation, et son premier essai. “C’est un bon souvenir (victoire 27-10, NDLR). On avait fait un bon match. Surtout que, juste avant, on avait chargé contre l’Angleterre (défaite 44-8). Il fallait qu’on remette les points sur les i. On avait fait un bon match, le Stade de France était plein, j’avais eu de bonnes sensations. C’est un très bon souvenir mais, la dernière fois qu’on a joué les Ecossais, on a perdu en préparation (17-14 en août 2019) donc on a encore ce match en tête. On va s’en servir pour travailler et essayer de savoir à quoi s’attendre” a-t-il continué.