La cellule technique mise en place après le fiasco de la Coupe du monde rend sa copie. Elle formule 15 propositions pour améliorer la compétitivité du XV de France.

La Fédération (FFR) et la Ligue (LNR) n’ont pas dévoilé en détail les quinze préconisations de la cellule technique, articulées en trois thèmes : La gestion des joueurs internationaux, La formation et Le jeu. Seulement leurs intitulés. Les membres de la cellule technique, qui ont mené près de cinquante entretiens avec des acteurs du rugby, proposent notamment la création d’une liste de 30 joueurs +Élite+ et d’une liste de joueurs +Développement+ permettant une meilleure gestion des internationaux. Ils préconisent que la mise à disposition auprès du XV de France des joueurs figurant sur la liste Elite soit étendue. Ils recommandent également la création d’un contrat objectif partagé, document définissant les règles d’un suivi personnalisé des joueurs internationaux, qui doivent bénéficier d’une intersaison adaptée et d’une période de régénération pendant la saison. En contrepartie, la compensation financière aux clubs (fournisseurs d’internationaux) doit être réévaluée et le plafonnement de la masse salariale adapté.

Côté jeu, la cellule technique préconise une évolution des championnats professionnels et une harmonisation des arbitrages.

Pour ce qui est de la formation, elle propose entre autres recommandations une évolution du dispositif JIFF (Joueur issu des filières de formation), une refonte de la compétition Espoir et une optimisation du temps de jeu des jeunes joueurs.

Les présidents de la FFR et de la LNR Pierre Camou et Paul Goze vont prendre connaissance des conclusions du rapport, qui seront étudiées et discutées avec les différents acteurs du rugby avant que ne soient décidées les mesures à engager, ont précisé la FFR et la LNR.