Jacques Brunel était satisfait de son équipe après la deuxième défaite face à la Nouvelle-Zélande, samedi à Wellington (13-26).

“Vu le contexte, dans la difficulté, on vu le caractère de l’équipe. Ce qu’on voulait qu’il ressorte, on l’a trouvé. On a réussi à contrecarrer des situations délicates, mais aussi, et c’est à mettre en avant, on a eu des actions offensives sur lesquelles je crois qu’on a réussi à mettre les All Blacks en difficulté. Je retiendrais surtout l’état d’esprit. Ce qu’on voulait voir dans cette tournée, c’est que l’équipe montre du caractère, se batte jusqu’au bout, elle l’a montré dans des conditions compliquées. J’avais dit la semaine dernière que l’écart était trop gros, on a montré aujourd’hui (samedi) qu’on s’était rapproché un peu des All Blacks même si on sait qu’on n’est pas devenus meilleurs qu’eux. On a essayé de proposer quelque chose aux All Blacks qui puisse les mettre en difficulté”, a indiqué le sélectionneur des Bleus en conférence de presse.

Avant de revenir sur le carton rouge de Fall à la 12e minute de jeu : “Je ne vais pas parler de la sanction. Il faut revoir l’action. Il se dit que Fall est un peu gêné (par un défenseur néo-zélandais qui le déséquilibrerait, avant qu’il conteste le ballon en l’air, NDLR), bien sûr que (son geste) n’est pas intentionnel mais à partir du moment où il est en retard c’est faute. Pour ne pas déséquilibrer la partie, (l’arbitre) aurait peut-être pu mettre un carton jaune, il faut revoir à la vidéo. Ceci étant nous nous étions préparés dans la semaine à un scénario comme celui-là. Il est arrivé, on aurait voulu que ce ne soit pas le cas mais on a su à peu près bien le gérer.”