Dans un entretien accordé à L’Equipe, le nouveau sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, a indiqué qu’il souhaite travailler sur l’identité de l’équipe de France.

“On est la moitié du staff à avoir vécu la Coupe du monde au Japon, sa préparation, soit les quatre derniers mois de l’histoire récente de l’équipe de France. Et lorsqu’on a commencé à travailler depuis un mois avec l’encadrement actuel, on a partagé ces retours d’expériences. On a réalisé que l’on pouvait revenir et rivaliser avec les meilleurs mondiaux. On a parfois, pendant ces quatre mois, dépassé nos ambitions de départ donc dépassé les nations qui étaient devant nous dans certains secteurs du jeu. On a, aussi, identifié, des points forts très rapidement, derrière on s’est rendu compte que l’on avait en même temps des fragilités d’ordre rugbystiques, bien sûr, mais également sur les fondamentaux du cadre de vie : l’identité, pourquoi je suis là, qu’est-ce que je fais ici, ce que l’on appelle des questions puissantes que l’on pose lors de nos entretiens. Alors on ne détient pas la vérité, mais au fil de ses entretiens, on a compris qu’il y avait du travail à faire autour de notre identité, notre projet, notre chemin et notre exigence. Il y a de réelles marges de progressions fortes à obtenir sur ces critères”, a indiqué Galthié.