Après la lourde défaite lors du premier match face à l’Afrique du Sud à Pretoria (14-37), la France s’est à nouveau incliné ce samedi à Durban (37-15).

L’Afrique du Sud a battu la France 37 à 15 (mi-temps: 23-7) lors du deuxième test-match entre les deux pays, samedi à Durban, une semaine après sa nette victoire (37-14) à Pretoria. Les Français ont mené 20 minutes, grâce à un essai rapide de Scott Spedding, avant de subir la domination des Boks, concrétisée par quatre essais.

Les deux sélections se rencontreront une troisième et dernière fois, samedi prochain à Johannesbourg.

Les points:
Afrique du Sud: 4 essais Serfontein (20), Kolisi (27), Oosthuizen (69), Jantjies (79), 4 transformations Jantjies, 3 pénalités Jantjies (7, 31, 39)
France: 2 essais Spedding (3), Penaud (71), 1 transformation Serin (3), 1 pénalité Trinh-Duc (65)

Le papier d’avant-match
Les Bleus vont devoir montrer autre chose que la piètre prestation du premier match face à l’Afrique du Sud. Une semaine après, les hommes de Guy Novès subissent la pression de la direction de la FFR et du sélectionneur. Des changements vont avoir lieu pour ce deuxième match et créer la concurrence au sein du XV.

À LIRE AUSSI >>La guerre est ouverte entre Laporte et Novès

Après avoir essuyé la plus lourde défaite depuis que Guy Novès, la France ne doit pas se louper pour les deux derniers matchs de cette tournée de juin. Si c’était le cas, les tensions entre la direction et le sélectionneur pourraient pousser à l’éviction de Guy Novès qui a pris les rênes du XV de France fin 2015. Alors qu’après les matchs de l’automne et pendant le Tournoi des six nations, avec les trois meilleures nations mondiales (Nouvelle-Zélande, Australie et Angleterre) le XV avait montré des belles choses. Les inquiétudes sont de retours après cette défaite la semaine dernière. Sincèrement non. C’est normal de se poser la question, mais on est juste passé complètement à côté de ce match a répondu Gaël Fickou à la fin du premier match face à l’Afrique du Sud.

À LIRE AUSSI >>Laporte : Certaines choses sont inadmissibles

La sortie de Bernard Laporte dans le journal L’Équipe cette semaine n’a pas vraiment arrangé la situation du XV de France. La préparation du XV est aussi remise en cause, c’est pour cela que la semaine a été intense et musclée pour les joueurs, très différente de la préparation du premier match. Les Bleus sont allés à Mayotte et à La Réunion, pour une opération séduction. Reste à savoir maintenant si les Bleus pourront réagir, ce samedi 17h00, pour le deuxième test match du XV de France face à l’Afrique du Sud. NP