L’Irlande s’est appliquée à sanctionner méticuleusement l’indiscipline de l’Ecosse (35-25), samedi lors de la 5e et dernière journée du Tournoi des six nations.

Très rigoureuse jusque-là, l’équipe de Vern Cotter a ainsi multiplié les pénalités contre elle alors qu’elle a provisoirement mené 10-9 suite au 1er essai de Hogg, qui est parti de son camp et a déchiré la ligne adverse (19). Mais les valeureux écossais, à force de multiplier les fautes, ont écopé de deux cartons jaunes (Barclay à la 25e et Dunbar à la 67e) et leurs adversaires ont immédiatement exploité leur supériorité numérique à chaque fois.

Sur la 1re occasion, ils ont inscrit coup sur coup deux essais par l’avant Stander (27) et l’ailier Earls (30) suite à une mésentente de Hogg et Seymour, ce qui leur a permis de se dégager et reprendre leurs distance à la mi-temps (21-13). Les Ecossais ont craqué dès la reprise après un pilonnage en règle des puissants avants irlandais et l’essai de Murray et ils ont ensuite eu du mal à quitter leur camp. Mais quand ils y sont parvenus, ils ont été très réalistes puisque Gray (55) leur a permis de revenir à 28-20. Mais la sortie de Dunbar a accouché du 4e essai de Toner (68). Le baroud d’honneur écossais a fait à son tour sortir Sexton (15 points) de ses gonds et du terrain (avertissement à la 77e) et le revenant Dunbar s’est racheté dans la foulée (78). Laidlaw (10 points) a alors raté son unique coup de pied de la rencontre.

Invaincue depuis neuf matches à domicile désormais dans le Tournoi,
l’Irlande améliore son record. Avec 5 points, le double champion en titre chasse ainsi le XV du Chardon de la 3e place, ce qui est une moindre consolation.