22 après son dernier titre de champion de France et 8 ans après sa reprise en main par Mourad Boudjellal, le RC Toulon soulève enfin le Bouclier de Brennus ! Dans un remake de la finale de l’an dernier, le RCT a pris sa revanche face à Castres (18-10). Pour le dernier match de sa carrière, Jonny Wilkinson a inscrit 15 des 18 points de son équipe.

Le RC Toulon entre définitivement dans l’histoire du rugby en réalisant le doublé championnat-Coupe d’Europe. Sacré pour la deuxième fois consécutive en H-Cup face aux Saracens la semaine dernière, le club de Mourad Boudjellal a remporté samedi au Stade de France la finale du Top 14 face au tenant du titre, Castres (15-10).

La troisième finale aura donc été la bonne. Jonny Wilkinson a rendu une copie parfaite pour son dernier match, réussissant 4 pénalités et 1 drop pour un total de 15 points. Delon Armitage a inscrit de loin la dernière pénalité de la rencontre. Castres a inscrit le seul essai de la rencontre – de façon assez opportuniste et contre le cours du jeu – par l’intermédiaire d’Evans, dès la 12e minute. Mais Rory Kockott a manqué trois pénalités. Des points précieux qui manquent à l’arrivée au club tarnais pour conserver son titre. Le CO peut toutefois être fier de sa saison et des éliminations de Clermont en barrage et de Montpellier en demi-finale.

Toulon remporte le quatrième titre de champion de France de son histoire après 1931, 1987 et 1992. Le premier de l’ère Boudjellal, qui avait repris le club en Pro D2 en 2006.

Le film rétroactif du match

Fin du match : 18 – 10

C’est fini avec le titre de champion de France pour Toulon !

Pénaltouche de Dulin… Lancer Bonello… Bonne prise de balle, mais les Castrais n’avancent toujours pas…

Kockott cède sa place à Garcia au poste de demi de mêlée.

L’arbitre fait refaire trois fois la mêlée… Le chronomètre tourne à l’avantage des champions d’Europe… rebelote ! L’arbitre arrête le chronomètre…

Lancer de Bonello… jugé pas droit ! Le CO n’y arrivera pas ce soir !

Belle poussée du pack castrais… Pénaltouche de Dulin qui offre un lancer à Bonello sur les 22 mètres adverses… Les champions en titre doivent marquer… Maintenant !

Lazar remplace Herrera au poste de pilier droit.

Tillous Borde sort au bénéfice de Claasens au poste de demi de mêlée.

18 – 10

Pénalité de 50 mètres côté gauche… C’est Delon Armitage qui va s’élancer pour ce qui ressemble à une balle de match !… Et ça passe !
Armitage D. | Toulon

Mêlée castraise sur ses propres 40 mètres… Plus que dix minutes pour refaire son retard… Grosse relance de Lamerat stoppé sur la ligne médiane… Grosse défense de Bastareaud et le ballon est Toulonnais !

Lancer Orioli sur les 40 mètres adverses… Bon lancement de jeu… Delon Armitage rentre dans les 40 mètres relayé par Menini… qui perd le ballon au contact.

Chandelle de Wilkinson arrêtée de volée par Dulin. Un coup de pied un peu trop long de la part du futur retraité.

Talès cède sa place à Kirkpatrick pour la deuxième fois du match.

Incursion tarnaise dans les 22 mètres adverses, mais les Toulonnais s’imposent sur le ruck ! C’est Castrogiovanni qui signe son entrée en grattant le ballon !

Sortie sur saignement de Hayman qui cède sa place de pilier droit à Castrogiovanni.

Chandelle de Tillous Borde captée par Evans, vite repris…Série de coups de pied… Delon Armitage renvoie le jeu dans les 30 mètres adverses…
Toulon

Habana en difficulté sur un coup de pied rasant de Dulin… Delon Armitage récupère néanmoins… Nouvelle faute de main. Mêlée à suivre.

Le vétéran Baï rentre au centre et c’est Cabannes qui sort.

Chandelle de Armitage récupérée par Williams en deux temps… Ballon perdu au sol dans la foulée !

Mauvaise introduction de Kockott ! Une belle cartouche gâchée en mêlée ! Tillous Borde renvoie le jeu dans les 30 mètres adverses…

Castres s’installe dans les 22 mètres adverses… Le mur varois se dresse… Mêlée à l’avantage des Tarnais sur les 22 mètres adverses côté droit…

Bonello remplace Mach au talonnage.

Sortie de Bakkies Botha, très bon ce soir, Suta rentre en deuxième ligne !

Lancer Orioli sur ses propres 22 mètres…

Petit coup de pied par dessus de Cabannes repris par Habana qui s’en sort bien ! Festival de Dulin qui prend un intervalle… mais Bakkies Botha le reprend par le bout du short ! Le CO accélère !

Pénalité de Kockott après un maul effondré de la part des Toulonnais. Kockott doit ramener le Co de 35 mètres… Nouvel échec ! Celui-là fait très mal au moral ! Il va falloir aller derrière la ligne à la main !

15 – 10

Pénalité de 30 mètres dans le coin droit de Wilkinson qui punit un maul effondré par Faasalele. La machine du RCT fait petit à petit la différence en puissance… mais attention aux exceptionnels trois-quarts castrais…

Maul effondré par Faasalele après une bonne touche toulonnaise.

Bornman et Samson remplacent Gray et Caballero.

Chiocci cède sa place à Menini au poste de pilier gauche.

Mêlée Tillous Borde… Herrera est sanctionné.

Lancer Mach sur les 40 mètres adverses… Bon lancement de jeu, mais Dulin et Grosso sont placés trop plats et la dernière passe volleyée est en avant.

Long coup de pied directement en touche de Habana ! Grosse erreur de l’ailier sud-africain ! Les ballons sont chers en ce moment !

Lancer Orioli sur les 22 mètres adverses côté gauche… Alignement complet cette fois.. Attention aux duels… Fond de touche trop long ! Relance du CO !

Plaquage haut sur Fernandez Lobbe. Pénaltouche de Wilkinson qui sort sur les 22 mètres adverses.

Série de coups de pied à nouveau…Relance du RCT… Delon Armitage trouve la touche dans les 22 mètres adverses d’une belle ogive… Dulin joue vite !

Lancer Orioli capté en deux-temps par Steffon Armitage. Coup de pied par dessus de Tillous Borde capté par Claassen, impérial ! Herrera, en position d’ailier… manque un passe approximative de Lamerat.

Nouvelle charge de Grosso envoyé au charbon par Talès. Mitchell pousse son adversaire direct en touche dans ses 30 mètres.

Arrêt de volée de Wilkinson après un coup de pied à suivre de Grosso et une longue série stérile de coups de pied de la part de chaque équipe.

C’est reparti à Saint-Denis sans changement de part et d’autre.

C’est la pause au Stade de France. Toulon a mis la main sur le ballon lors du premier acte, mais c’est le pied de Wilkinson qui fait pour le moment la différence. Castres a marqué le seul essai du match sur une de ses rares offensives. La mêlée toulonnaise et l’alignement castrais dominent sont dominateurs dans cette finale haletante qui reste très indécise !

Pénalité de Kockott de… 57 mètres (!) à la sirène… après une bonne mêlée tarnaise… Nouvel échec !

Mêlée Kockott sur ses propres 40 mètres. La mêlée tourne. Pénalité pour le CO.

Tillous Borde trouve Steffon Armitage à hauteur dans ses propres 40 mètres… l’Anglais file en puissance jusqu’aux 40 mètres adverses… mais la défense se replace rapidement.

Pénalité de Kockott de 40 mètres face aux poteaux après un plaquage haut très léger de Giteau sur Lamerat. Le buteur Sud-africain du CO glisse et la balle passe de peu à gauche !

Plaquage haut de Giteau proche de la ligne médiane sur Lamerat. Pénalité pour Kockott…
Toulon

12 – 10

Drop de Wilkinson de 25 mètres… du pied droit ! La mêlée toulonnaise est supérieure dans ce début de match ! Le RCT passe devant grâce à son pack… et le génie de son buteur !

Énorme défense de Caballero et Kockott qui grattent un ballon au sol et récupèrent l’introduction de la prochaine mêlée. L’action est partie d’un contre en touche sur lancer toulonnais, même si les champions d’Europe ont récupéré par la suite.

Chandelle de Tillous Borde captée par Claasen et récupérée par Bakkies Botha… Coup de pied à suivre de Wilkinson qui oblige Grosso à sortir en touche dans ses 10 mètres…

9 – 10

Troisième pénalité de Wikinson de 45 mètres qui ramène encore une fois les siens…

Burden cède sa place à Orioli au talonnage. Peut-être un claquage après cette course folle !
Orioli | Toulon

6 – 10

Première pénalité de Kockott de 30 mètres côté gauche, après une faute au sol d’un Toulonnais. Et ça passe !

Bonne pression castraise… Fernandez Lobbe se met à la faute au sol. Pénalité !

Ballon perdu en touche par l’alignement castrais… Mais ballon cafouillé et nouvelle chance pour Mach.

Retour de Talès d’un protocole commotion. Kirkpatrick retourne sur le banc.

Ballon perdu par Toulon… dégagement loin devant… Mitchell et Armitage sont sous pression et Grosso tout près de se saisir du ballon pour marquer ! L’ailier dégage en catastrophe. Bonne touche pour Castres !

Jolie combinaison castraise derrière une touche qui permet aux Tarnais de franchir la ligne médiane… Ballon perdu… Relance de Burden dans un trou de souris ! Le RCT est maintenant dans les 22 mètres adverses après la course du talonneur qui s’est transformé en ailier pour l’occasion avec des jambes de feu !

Superbe coup de pied de Giteau sous pression dans ses 22 mètres le long de la ligne qui trouve la touche aux 40 mètres !

6 – 7

Pénalité de Wilkinson de 40 mètres légèrement décalé côté gauche… Toulon revient à un point !

Kirkpatrick remplace Talès, victime d’un saignement. Peut-être également le temps de se refaire une santé psychologique…

Mêlée Kockott sur la ligne médiane côté droit… Premier affrontement déstabilisé… La balle sort vers Talés… qui commet un en avant sans pression ! Deuxième grosse faute pour lui !

Mitchell sous pression par Grosso s’en sort magistralement entre trois Tarnais pour initier une belle relance et sortir de ses 22 mètres… Giteau accélère côté gauche en sortant de sa moitié de terrain… mais sa passe en passant les bras est lâchée en avant. Quelle classe de la part de Drew Mitchell !

Mêlée Kockott sur la ligne médiane… C’est la première mêlée du match… Ballon rapidement extrait… En avant de passe sévère entre deux Castrais !
Castres

Lancer Burden pour Smith qui n’est pas jugé droit…

Encore un slalom de Evans qui franchit la ligne médiane… Rémi Talès est servi et se débarrasse du ballon d’un coup de pied directement en touche ! Grosse erreur du jeune ouvreur international…

Série de coups de pied de part et d’autre…

Chandelle de Dulin récupérée par Delon Armitage qui relance.

Pénaltouche de Dulin… qui ne sort pas… Nouveau ballon pour Toulon… Le RCT a toujours autant la possession de la balle, mais l’occupation du terrain est maintenant équilibrée…

3 – 7

Transformation de Kockott sans souci ! Castres passe devant après sa première offensive du match !

3 – 5

Essai de Evans ! Ballon dégagé par un Toulonnais sous pression… Relance de Evans depuis ses 22 mètres… qui se présente face à des avants varois… Coup de pied à suivre de l’ailier castrais… Kockott gagne son duel face à Steffon Armitage devant les poteaux… Evans récupère miraculeusement et aplatit entre les poteaux… Grosse échauffourée dans l’en-but… Vidéo ! Y-avait-il en avant de Kockott dans le duel aérien ? Non d’après l’arbitre qui valide l’essai !

Offensive aléatoire de Wilkinson et Giteau… ce dernier commet une faute de main… Armitage doit se débarrasser du ballon au pied…

Lancer de Burden sur les 40 mètres adverses côté gauche après une pénaltouche de Wilkinson… Williams s’impose pour la troisième fois dans le domaine aérien !

Chandelle de Tillous Borde captée par Habana. Claasen ets pénalisé pour une faute au sol. Castres n’arrive pas à mettre la main sur le ballon en ce début de match !
Habana | Toulon

3 – 0

Jonny Wilkinson ouvre le score de 25 mètres côté droit après une première belle occasion d’essai de ses coéquipiers !

Grosse séquence de jeu des Toulonnais qui fixent côté gauche dans les 22 mètres, avant d’ouvrir à l’opposée… Delon Armitage est stoppé sur les 5 mètres en bout de ligne côté droit… Pénalité ! L’essai n’était pas loin !

Lancer Burden dans les 30 mètres adverses côté droit… Williams s’impose dans les airs… Armitage percute… Toulon s’installe sur la ligne des 22 mètres, sans passer pour le moment une rude défense…

Au tour de Wilkinson de renvoyer le jeu dans le camp opposé.

Lancer Mach sur les 40 mètres adverses côté gauche… capté par Gray… passage à vide sanctionné.

Pénaltouche de Talès qui offre un lancer à Mach sur les 40 mètres adverses.

Première percussion de Delon Armitage qui rentre dans les 40 mètres adverses… Smith fait la différence côté gauche pour rentrer dans les 22 mètres… Mais l’action est avortée par une bonne défense adverse.

C’est Jonny Wilkinson qui donne le coup d’envoi de cette finale, sous les ordres de M. Christophe Berdos.

Les Castrais compteront sur leur star sud-africaine, Rory Kockott, pour renverser la tendance des pronostics, aux côtés du jeune Rémi Talès et du bouillonnant arrière, Brice Dulin.

C’est la toute dernière rencontre de la carrière de Jonny Wilkinson, un des plus beau champion du sport mondial de ce XXIe Siècle. L’Anglais, champion du monde 2003, n’a pas encore gagné le bouclier de Brennus. Ce serait une fin exceptionnelle pour lui, pour Toulon… mais pas pour Castres…

Bernard Laporte n’a opéré qu’un seul changement dans le XV de départ victorieux des Saracens la semaine dernière puisque c’est Ali Williams qui est aligné en deuxième ligne à la place de Danie Rossouw. Frédérique Michalak est une nouvelle fois dans les tribunes.

Le bouclier de Brennus est acheminé par des militaires descendus d’hélicoptère au dessus du Stade de France ! Un clin d’oeil à l’histoire juste avant de fêter les 60 ans du débarquement sur les plages normandes du 6 juin 1944 et l’année du centenaire du début de la première guerre mondiale. Un clin d’oeil extrêmement spectaculaire pour rappeler les valeurs du combat du rugby.