Hendré Stassen, contrôlé positif à la testostérone en mai avait été suspendu provisoirement par l’autorité antidopage, a finalement été licencié par le Stade Français ce vendredi “pour faute grave”.

Compte tenu de la démarche et des actions engagées par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) et du préjudice d’atteinte à l’image du Stade Français Paris, le club a engagé une procédure de rupture du contrat de son joueur qui a abouti à son licenciement pour faute grave“, a expliqué le club dans un communiqué. À 21 ans, le joueur sud-africain risque jusqu’à 4 ans de suspension. En effet, même s’il avait été suspendu provisoirement début juillet, le Stassen avait demandé l’expertise de l’échantillon B, qui s’est lui aussi révélé positif.