Demi d’ouverture de l’AS Clermont-Auvergne, Camille Lopez est revenu sur le match et la victoire 39 à 22 hier face à Castres en Top 14.

L’international français a trouvé une ASM à deux visages même s’il était satisfait de la victoire finale. “Nous avons vu une ASM à deux visages. Avec une bonne première mi-temps. Mais on est tombé dans le piège de la provocation avec des joueurs comme Rory Kockott que l’on connait. Il avait fait la même chose il y a deux ou trois ans ici même. Il parle beaucoup à l’arbitre, il excite tout le monde, il est très bon pour ça. On perd le fil, on tient moins le ballon et Castres a les opportunités puis revient dans le match”.