“Aller plus loin que le cap des demi-finales”. C’est en tout cas ce qu’a confié Pierre Mignoni à l’AFP lors d’un entretien. Selon lui, “la perspective du LOU est différente cette année”, alors que le club va rencontrer, ce samedi, Montpellier en barrages.

Cette année, le LOU va disputer sa deuxième phase finale d’affilée, et le manager du club, Pierre Mignoni, veut voir encore plus loin. “(…) C’est une fierté pour notre travail à tous. Cela montre qu’on évolue, ça c’est intéressant. Mais cela ne veut pas dire qu’il y aura une nouvelle demi-finale. Il n’y a pas de vérité, la seule vérité c’est de continuer à progresser. C’est ça qui m’intéresse et qui doit nous animer dans tout le club. C’est ce qu’on essaie de faire, mais on a encore beaucoup de travail.” Pour autant, le manager lyonnais a précisé que “La perspective est différente cette année“. Samedi 18 mai,  après la qualification acquise, contre La Rochelle, “il n’y a pas eu d’euphorie. (…) Il faut se rendre compte que c’est bien, car faire un barrage chez toi est historique. Mais ça s’arrête là. En plus, on n’a pas fait un bon match, et je préfère presque ça. On sait qu’il va falloir faire beaucoup plus pour le barrage.”

“On a envie d’aller plus loin”

Et pour le coach, les perspectives cette année sont complètement différentes de celles de l’année dernière. “Je sens qu’on a envie d’aller plus loin“, a-t-il déclaré. “L’an passé, on se qualifie à Toulon avec un peu de chance, beaucoup d’envie. C’était notre finale. On avait beaucoup de blessés, de fatigue physique et mentale. Alors que là, je nous sens un peu plus frais, mature. Ça ne veut pas dire qu’on va gagner le barrage, mais au moins je sais qu’on est un peu plus en avance que l’an dernier.”