Le Stade Toulousain pouvait participer pour une 21e saison consécutive aux demi-finales du Top 14 à condition de battre le Racing Métro en barrage, comme la saison dernière. Les Ciel et Blanc en ont décidé autrement. Ils battent les Toulousains 21 à 16.

Désireux de disputer une demi-finale contre Toulon vendredi prochain à Lille, le Stade Toulousain a pourtant fait une entrée en matière très timide et ont réussi a trouvé la marque grâce au pied de Jean-Marc Doussain dès la troisième minute du match. Pourtant, les choses étaient très compliquées pour les Toulousains, bloqués dans leur moitié de terrain. Les offensives des Rouge et Noir n’ont pas effrayé la défense rugueuse des Racing Men. Les deux formations crispées par les enjeux avaient décidé de se livrer à un duel de au pied. Les Franciliens ont alors réussi à prendre l’avantage suite à un Jonathan Sexton très en réussite avec quatre pénalités transformées. A la pause, le Racing accusait une avance de 9 points sur son adversaire.

Au retour des vestiaires, le Stade Toulousain était métamorphosé, très entreprenant, rapide dans les transmissions. Les coéquipiers de Thierry Dusautoir ont trouvé l’en-but seulement grâce à Hosea Gear après un jeu au pied par-dessus la défense de Doussain (43e). Malgré ce coup de massue, le Racing n’a pas perdu prise et s’en remettait encore à Sexton, toujours aussi efficace avec sa botte. La fin de la seconde période fut très intense. Les deux équipes n’arrivaient pas à prendre le dessus. La délivrance fut seulement trouvée par les Ciel et blanc à trois minutes en toute fin de rencontre par l’irremplaçable Jonathan Sexton sur une pénalité (77e).

Suite à ce succès, le Racing Métro se qualifie pour les demi-finales du Top 14 et affrontera le favori pour le Bouclier de Brennus, Toulon, vendredi prochain à Lille. Les Franciliens ont réalisé l’exploit de s’imposer à Ernest-Wallon. Le jeu au pied de Jonathan Sexton a mis sur orbite son équipe qui a avant tout misé sur ses qualités défensive. Il va falloir livrer une performance similaire pour peut-être battre Toulon afin de participer à une éventuelle finale.