La conciliation entre le manager du Montpellier Hérault Rugby Fabien Galthié, mis à pied le 29 décembre, et le président du club Mohed Altrad, a échoué lundi devant le conseil des prud’hommes de Montpellier. Faute d’accord à l’amiable à cette audience à laquelle a assisté Galthié, l’affaire a donc été renvoyée devant le bureau de jugement du conseil des prud’hommes au 11 janvier 2016.

Galthié avait engagé une procédure le 12 février au motif qu’il n’occupait plus une fonction en conformité avec son contrat de travail, qui court jusqu’en juin 2017. L’enjeu financier est énorme: Galthié réclame le paiement de ses salaires jusqu’au terme de son contrat, soit environ 2 millions d’euros.

Il avait été mis à pied à titre conservatoire le 29 décembre à la suite d’une série noire de huit défaites en neuf rencontres toutes compétitions confondues et avait été remplacé par l’entraîneur sud-africain Jake White. Après avoir vu sa mise à pied à titre conservatoire prolongée le 9 janvier, l’ancien demi de mêlée et capitaine du XV de France avait finalement réintégré le MHR le 27 janvier. Mais après moins d’une journée passée dans un bureau du club, il s’était éclipsé, jugeant son rôle pas en accord avec son contrat de manager.