Le patron de New Zealand Rugby (NZR) Steve Tew a annoncé mercredi qu’il quitterait ses fonctions fin 2019 après douze ans à la tête de la fédération néo-zélandaise, invoquant le besoin de “sang neuf”. Steve Tew avait pris les commandes de NZR peu après la désastreuse élimination des All Blacks en quart de finale de la Coupe du monde 2007 par la France. Depuis, l’équipe néo-zélandaise a conquis par deux fois le trophée, en 2011 et 2015. Il a également assaini les finances de l’organisation et réussi à persuader plusieurs grands joueurs à rester au pays plutôt que d’accepter des offres alléchantes à l’étranger.

Sa retraite annoncée pour après la Coupe du monde 2019 au Japon s’ajoute à celles de l’entraîneur des All Blacks Steve Hansen et de leur capitaine Kieran Read. D’autres joueurs – Ryan Crotty, Ben Smith, Liam Squire, Nehe Milner-Skudder – sont également sur le départ.