Le Comité Directeur de la FFR a acté la création d’un nouveau niveau de compétition pour la saison 2020-2021 avec le lancement de la Nationale, véritable antichambre des divisions professionnels.

Quatorze équipes disputeront cette première édition en 2020-2021 qui offrira deux sésames pour la Pro D2 : Albi, Aubenas, Blagnac, Bourg-En-Bresse, Bourgoin-Jallieu, Chambéry, Cognac-St Jean, Dax, Dijon, Massy, Narbonne, Nice, Suresnes et Tarbes. “La Nationale est le produit d’une collaboration entre la Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby autour d’une Commission mixte composée d’élus et des responsables des compétitions de deux institutions. L’idée était de créer un écosystème spécifique à l’épanouissement de ce troisième échelon national et de pouvoir déterminer les mesures d’accompagnement de la LNR et de la FFR.”

“À la fin de la saison 2020-2021, il y aura deux montées en Pro D2 et deux relégations en 1ère Division Fédérale. Pour pouvoir prétendre à la montée, il faudra forcément être finaliste de la compétition. Si les deux finalistes remplissent les critères du cahier des charges d’accession, ils pourront monter en Pro D2. Si l’un des clubs finalistes ne les remplit pas, il n’y aura qu’une montée et donc une seule descente de Pro D2. Si aucun des finalistes ne peut monter, il n’y aura aucune descente de Pro D2. Le vainqueur de la finale décrochera tout de même le titre de champion de France”, a indiqué la FFR dans un communiqué.