Le XV de France dispute ce soir son quatrième et dernier test-match du mois de novembre face au Japon, à la U Arena de Nanterre (21h00). À l’occasion de la rencontre, Guy Novès a fait appel à 8 joueurs de plus dans le but de laisser sa chance à un maximum de joueurs. L’occasion aussi de tester une nouvelle génération de joueurs, appelée à prendre la relève de ceux qui ont perdu contre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud.

Le sélectionneur des Bleus a procédé à près de 8 changements afin de ramener la première victoire du mois de novembre au cours du test-match contre le Japon. 8 changements pour mettre fin à une série noire de défaites. Parmi ces changements Baptiste Serin et François Trinh-Duc qui viennent remplacer Antoine Dupont et Anthony Belleau à la charnière. Les deux nouveaux connaîtront sur le synthétique de la toute nouvelle U Arena de Nanterre leur troisième match ensemble. Peu convaincants au cours de leurs derniers passages sous le maillot tricolore, ils auront donc une belle carte à jouer et pourront montrer leur talent à Guy Novès. Pour les autres joueurs, on devrait voir Scott Spedding ainsi que les centres Henry Chavancy, Damien Penaud, Romain Taofifenua (deuxième ligne), Sekou Macalou (troisième ligne) mais surtout le joueur qui avait fait forte impression à Lyon contre les All-Blacks Gabriel Lacroix (ailier). Lacroix et Macalou connaîtront donc leur toute première “vraie sélection”. 

“Je me tiens à ce que j’ai dit: je voulais sur ces 3-4 matches (de novembre) voir un maximum de joueurs et leur donner du temps de jeu pour les évaluer. On aurait gagné d’un point (face aux Springboks, cela n’aurait rien changé au fait que j’avais envie de voir tous ces joueurs. Certains de ces joueurs ont eu une attitude très constructive,” a expliqué Novès.