Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte a été placé en garde à vue ce mardi matin.

Soupçonné de conflit d’intérêts, le président de la FFR est actuellement entendu dans l’affaire des liens avec le président du club de Montpellier, Mohed Altrad. Les deux hommes sont actuellement en garde à vue à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE).

L’enquête concerne les liens du président de la FFR avec le groupe Altrad, propriétaire de Montpellier et sponsor des Bleus. Le patron du rugby français est actuellement en pleine campagne pour briguer un second mandat le 3 octobre à la tête de la FFR. L’AFP indique qu’en plus de Laporte et Altrad, trois autres personnes sont actuellement en garde à vue dans cette affaire. Il s’agit de Serge Simon, vice-président de la FFR, Nicolas Hourquet, responsable des relations internationales de la FFR et Claude Atcher, directeur général du comité d’organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby, prévue en France.