Pierre Camou, président de la Fédération française de rugby entre 2008 et 2016, est décédé mercredi à l’âge de 72 ans des suites d’une longue maladie.

Joueur et fondateur en 1963, puis président, de l’US Garazi (club de Saint-Jean-Pied-de-Port, devenu l’US Nafarroa), cet ancien banquier avait fait une carrière modèle dans les instances du rugby français: trésorier du comité de Côte Basque-Landes pendant 20 ans, il en avait pris la présidence en 1996. Parallèlement, il avait été membre du bureau de la FFR, puis trésorier adjoint et enfin vice-président de 2000 à 2008 avant de succéder à Bernard Lapasset, nommé président de l’International Rugby Board (IRB).

Le prédécesseur de Bernard Laporte à la tête de la FFR avait notamment initié la candidature de la France pour l’organisation de la Coupe du monde 2023, qu’elle a obtenue en novembre dernier. Il avait également lancé le projet de construction d’un grand stade dévolu au rugby français, près d’Evry. Un dossier abandonné par Bernard Laporte.