Le 3e ligne aile néo-zélandais Jerome Kaino a prolongé son contrat avec les All Blacks jusqu’en 2018, alors qu’un exode va frapper le XV de la Fougère à l’issue de la Coupe du monde 2015 en Angleterre.

C’est une grande nouvelle pour nous, a commenté le directeur exécutif de la NZRU Steve Tew. Jerome Kaino est un de nos principaux joueurs et il est le premier à re-signer jusqu’en 2018.

Nous sommes rassurés par la nouvelle qui prouve que l’environnement rugby que nous proposons ici en Nouvelle-Zélande reste stimulant et attractif pour nos meilleurs joueurs, a relevé Tew.

Kaino, 56 sélections et aujourd’hui âgé de 31 ans, avait joué tous les matches des All Blacks lors de la conquête de la Coupe du monde 2011, année où il avait été élu meilleur joueur néo-zélandais de l’année. Il s’était ensuite exilé au Japon avant de revenir en Nouvelle-Zélande et de réintégrer les All Blacks en juin 2014 pour le premier test-match de la tournée de l’Angleterre.

Parmi les All Blacks actuels, Kieran Read, Owen Franks, Sam Whitelock, Cory Jane, Israel Dagg, Aaron Cruden et Sonny Bill Williams ont déjà prolongé leur contrat au-delà du Mondial.

En revanche, des vedettes comme Dan Carter (Racing-Metro), Conrad Smith (Pau) et Ma’a Nonu (Toulon) sont déjà annoncés en France après le Mondial (18 septembre-1er novembre), ayant signé de lucratifs contrats qui les privent automatiquement de la sélection néo-zélandaise.