Joueur au Stade Toulousain, Iosefa Tekori n’a pas été sanctionné suite à son plaquage dangereux. Il risquait en effet d’être suspendu pour avoir percuté avec son épaule la tête du joueur de Clermont Yohan Beheregaray, lors de la 22ème journée du Top 14. Mais il a été blanchi par la Ligue nationale de rugby, et pourra ainsi disputer la demi)finale Coupe d’Europe.

Il pourra jouer avec son équipe dimanche, à Dublin, contre le Leinster. Même si le plaquage était violent, la commission de la discipline de la Ligue Nationale de Rugby a estimé  “que le Samoan de 35 ans a fait les meilleurs efforts pour effectuer un plaquage régulier en se baissant et en utilisant ses bras. Beheregaray quant à lui se trouvant en position de marquer un essai, s’est affaissé au même moment”.

Réaction de Beheregaray

Cette absence de sanction a suscité la colère de Beheregaray, qui avait perdu connaissance après le choc et qui était sorti sur civière. “Ce n’est je pense pas volontaire de sa part mais
les faits sont là, il faut être aveugle ou vraiment de mauvaise fois pour
passer à côté.  Il faut quoi pour une sanction adéquate? Finir en chaise roulante? Mourir?
@FFRugby (Fédération française) @LNR réveillez-vous!”,.