Le tirage au sort des poules de la nouvelle Coupe d’Europe a eu lieu. Toulon, double tenant du titre, et Clermont n’ont pas été épargnés. Les Auvergnats n’auront pas de match d’échauffement.

Toulon aura fort à faire dès la phase de poules s’il veut réaliser la passe de trois en Coupe d’Europe. Le RCT est tombé dans une poule 3 difficile, avec les Anglais de Leicester, également double champions d’Europe, les Irlandais de l’Ulster et les Gallois de Llanelli.

Clermont, battu par Toulon en demi-finales de la précédente édition, hérite encore plus difficile. L’ASM se trouvera dans une poule 1 très relevée, en compagnie des Saracens, les finalistes malheureux face à Toulon, des Irlandais du Munster, également demi-finalistes 2014, et des Anglais de Sale.

Le Stade Toulousain, qui a remporté quatre fois cette compétition, jouera dans une poule 4 plus accessible contre les Ecossais de Glasgow, les Anglais de Bath et Montpellier.

Enfin, ce ne sera pas non plus de tout repos pour Castres dans la poule 2 avec le Leinster, Harlequins et les London Wasp.

Le Racing-Métro, qui croisera notamment la route des Italiens de Trévise, aura une belle carte à jouer dans la poule 5 contre Northampton et les Ospreys.

La compétition débutera en octobre.

Poule 1 : Saracens (ANG), Munster (IRL), Clermont (FRA), Sale (ANG)

Poule 2 : Leinster (ANG), Castres (FRA), Halerquins (ANG), London Wasp (ANG)

Poule 3 : Toulon (Fra), Leicester (ANG), Ulster (IRL), Llanelli (WAL)

Poule 4 : Glasgow (ECO), Montpellier (FRA), Bath (ANG), Toulouse (FRA)

Poule 5 : Northampton (ANG), Racing-Métro (FRA), Ospreys (ANG), Trévise (ITA).