Les présidents des clubs de Top 14 et Pro D2 se réuniront ce lundi à Toulouse pour savoir si les championnats de rugby se joueront à huis clos ou s’il est nécessaire de les reporter, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Après les mesures prises par le gouvernement limitant les rassemblements de 1000 personnes ou plus, les Championnats français de rugby (Top 14 et Pro D2) ont décidé de “se donner du temps pour envisager l’impact des différents scénarios“. Ainsi, les représentants des clubs se réuniront lundi, avant la 18ème journée de championnat (prévue le week-end du 21 et 22 mars), pour décider si les matchs seraient reportés ou bien joués à huis clos. Trois journées sont concernées par ce dilemme, dont notamment les matchs Toulouse – Lyon (21 mars), Montpellier – Racing 92 (22 mars) et Racing 92 – Stade français (11 avril).

De son côté, le président du Stade toulousain Didier Lacroix a assuré à l’AFP préférer que les matchs soient reportés plutôt que joués à huis clos. “Un match à huis clos, c’est 800.000 euros de pertes pour le club” a-t-il déclaré.