Alors que l’Union sportive arlequins perpignanais est actuellement dernier au Top 14, le club va tout de même investir 25 millions d’euros pour la modernisation de son stade.

Le club a présenté ce plan ce jeudi. Alors que celui-ci pourrait être officiellement relégué en Pro 2 dès la 23ème journée de championnat, ce samedi, alors qu’il reçoit la Rochelle, les dirigeants et en particulier François Rivière, le Président, ont expliqué le projet de la façon suivante. “L’objectif de ce plan 2023 est de développer les ressources financières  pour atteindre un budget de 20 à 25 millions au service de notre ambition  sportive: retrouver durablement le Top 14“.

Baptisé “L’USAP d’aujourd’hui et de demain“, le mode de financement des travaux de ce plans n’a pas encore été indiqué. Le Président du club veut également s’atteler à la construction d’un centre
d’entraînement sur la zone du parc des sports de Perpignan. Sur ce site il prévoit accueillir plusieurs terrains de rugby, un pôle médical et des espaces de vie. En revanche, aucun coût ou financement concernant cet aspect du projet n’a été donné.
Derniers du classement avec 12 points, les Perpignanais comptent 16 points de retard  sur le barragiste, Grenoble.