En conférence de presse ce mardi, le sélectionneur de l’équipe d’Angleterre Eddie Jones, a assuré que son équipe avait été filmée à l’entraînement. De quoi faire monter la tension à quelques jours du choc face à la Nouvelle-Zélande.

Eddie Jones, bien décidé à lancer les hostilités contre la Nouvelle-Zélande, a lancé ce matin en conférence de presse, qu’un intrus s’amusait à espionner le XV de la Rose pendant la séance d’entraînement. « Nous avons repéré quelqu’un qui nous filmait depuis un immeuble, juste à côté de notre terrain d’entraînement, mais c’était peut-être un supporter japonais. Il a raconté qu’il lui était arrivé d’avoir recours à ce procédé mais qu’il ne l’avait plus fait depuis 2001 parce que c’est inutile. Aujourd’hui, tout le monde sait comment les autres s’entraînent, il n’y a plus de surprise dans le monde du rugby. Il suffit d’aller sur YouTube pour observer. Filmer les autres n’apporte plus rien. Ils (les gardes du corps) se sont rendu compte dès le début de la séance qu’on était filmés mais on s’en fiche. Cela ne change rien à ce que nous mettons en place. »

Interrogés sur le sujet, les deux piliers Dan Cole et Joe Marler préfèrent eux en rire. « Quelqu’un qui nous filme pendant l’entraînement ? Ce doit encore être un coup de notre analyste vidéo ! »