Didier Gailhaguet, président de la Fédération française des sports de glace (FFSG), a annoncé sa démission à l’issue d’un conseil fédéral exceptionnel organisé ce samedi.

Une décision prise dans l’urgence après une crise sans précédent dans le sport français. Pour rappel, plusieurs anciennes patineuses ont accusé des entraîneurs d’avoir abusé d’elles entre la fin des années 1970 et le début des années 1990.

“Il est temps de passer à une autre séquence, celle de l’apaisement. Je dis à toute la famille des sports de glace de rester unie. Dès demain, la presse aura changé de fusil d’épaule. Le ministère se sentira plus léger”, a lâché Didier Gailhaguet en parlant de Roxana Maracineanu, la ministre des Sports. Le désormais ex-président de la FFSG a même évoqué une “dictature ministérielle.”