«J’aime voir mes chevaux. C’est ma nouvelle passion. Je veux savoir tous les jours ce qu’ils ont fait, comment ils vont, leurs prochaines courses… »

Connu sur les pelouses du monde entier, l’attaquant tricolore s’illustre également depuis quelques années sur un autre terrain, celui des courses hippiques. Une passion de famille qu’il tient de son père, grand parieur. Antoine a naturellement suivi les traces de son paternel : “Un jour je lui demande si je peux investir dans un cheval et j’ai commencé à 50 %”.

Par la suite, le joueur de l’Atletico Madrid s’est offert 3 galopeurs, Tornibush (5 victoires, 13 courses), Princesa (1 victoire, 4 courses) et Hooking (1 victoire pour 2 courses).

Peu de temps après, voulant “avoir au moins un cheval qui court dans l’année”, l’actuel champion du monde à également décidé d’investir dans une seconde discipline, le trot.
“Grizitrot”, c’est ainsi que cette nouvelle équipe se nomme, composée entre autres de “Fripouille” qui s’est fait remarquer lors de ses premiers tours de pistes. Après avoir remporté ses deux premières courses, dont l’une le lendemain de la victoire contre l’Argentine durant le mondial, la pouliche de 3 ans rempli de fierté son propriétaire.

Première victoire pour Fripouille

Dernier achat en date, le 8 août 2018, Antoine est devenu le propriétaire de Sadarak, qui rejoindra donc la team “griziGalop” dans les semaines à venir. Portant son total à 7 chevaux, soyez sûr que la casaque noire étoilée rose du champion du monde risque de devenir de plus en plus présente dans les tableaux de pronostics et résultats de Turfoo. Affaire à suivre…